Tag Archives: la banlieusienne

Femme de caractère

6 Nov

Il y a quelques jours (des mois après la majorité, comme à mon habitude ) j’ai commencé à regarder la série Empire. Je suis tombée amoureuse de Cookie Lyon, la matriarche. Cette femme est ambitieuse, elle a des corones et une bouche qui ne se ferme jamais… Je suis complètement sous son charme. Cookie, jouée par l’actrice Taraji P. Henson, est une femme forte, une femme de caractère. Rien ne l’arrête, c’est une vraie lionne. Ne te mets pas sur son chemin où elle rugit. Et très fort.

cookie 1

Empire/Fox

Empire/Fox

Empire/Fox

Dans un entretien accordé à  Taraji P. Henson a avoué s’être inspirée de son père pour le rôle. J’ai été un peu déçue.  « Beaucoup de personnes pensent que Cookie est une femme de ma vie mais c’est faux ! Il s’agit de mon père. C’est lui qui était aussi direct, qui balançait tout. » Je me suis interrogée sur le fait d’être une femme forte, une femme de caractère aujourd’hui.

Alors que l’ homme est, dans l’esprit collectif, intrinsèquement fort, la femme doit faire ses « preuves » J’ai regardé autour de moi et il n’y a pas qu’un seul modèle de femme forte mais des centaines. Ma mère, ma grand-mère, mes sœurs, mes potes…Dans la liste, non exhaustive, des femmes de caractère on retrouve celle qui élève seule ses enfants et qui galère un peu en se disant que demain sera un jour meilleur. Mais également celle qui est célibataire qui croit en l’amour mais qui ne va pas se perdre dans une relation médiocre pour ne pas finir seule. Sans oublier la femme en couple qui forme une équipe avec son/sa partenaire. Faire des choix et les assumer, vouloir que sa vie soit meilleure et faire tout pour y arriver, avoir de l’ambition, aimer, savoir quand c’est le moment de partir même si ça va faire souffrir, rire, se foutre du regard des autres, savoir dire merde…Toutes ces choses sont, pour moi, ce qui fait la femme forte.

Dans l’esprit de chacun c’est une femme qui ne pleure jamais, qui ne montre jamais ses failles et ses faiblesses. FAUX ! Montrer que l’on est une personne sensible ne nous exclut pas de la catégorie des femmes de caractère. Kiffer faire la bouffe pour son mec ou regarder des films romantiques non plus. Cookie Lyon, pour reprendre mon analogie, est une femme sensible et elle le montre. Elles s’est sacrifiée pour l’homme qu’elle aime, elle n’a pas vu ses fils grandir et en souffre. Mais elle continue à avancer. Cette femme est un vrai booster !

Allez, relevons la tête et montrons à quel point nous sommes fortes !

 Empire/Fox

Empire/Fox

XX

Leslie

La Banlieusienne fait une pause

2 Mar

Les gars, en ce moment je me sens stressée à tel point que j’ai fini à l’hôpital hier. Je réfléchis à plein de truc en même temps, je ne dors pas la nuit, je suis ko le jour et je culpabilise de ne pas faire de posts sur le blog régulièrement. Donc, j’ai décidé de laisser le blog de côté quelques semaines.

J’ai de nombreuses idées mais je n’arrive pas à les écrire et je me mets un stress de ouf pour rien (bah ouais c’est moi le boss en fait). Je voudrais faire un truc plus « quali » et en même temps je suis en pleine  recherche de la licorne boulot… Je n’arrive pas à tout faire. Bref il faut que je hiérarchise le bordel.

Je m’éloigne pour mieux revenir bien sûr, avec de nouvelles idées, de nouvelles aventures.

giphy

XX

Leslie

La mode et les clones

31 Oct

clone-web

Ce que je n’aime pas dans la mode, ce sont les modes. Je n’en peux plus de voir tout le monde Air Force blanches immaculées ou Stan Smith aux pieds, juste parce que c’est la mode…Je pense qu’il faut avant tout se sentir bien dans ses sapes et être à l’aise. Je dis ça parce que les Air Force c’est gros, et la jeune fille avec des cannes à la place des jambes avait vraiment du mal à lever les pieds. Moi qui adoooore les baskets, je n’achèterais pas une paire parce qu’elle est tendance mais parce qu’elle me plaît ! Dans la rue, j’ai l’impression de voir des clones, habillés et coiffés de la même façon, sans personnalité, ils ne donnent pas de cachet à leur tenue. So boring ! Je ne dis pas de ne pas acheter les fringues tendances et d’éviter les enseignes mainstream, mais grands dieux, portez-les à votre façon. Sinon autant sortir nu(e)s comme des vers !

Ce pantalon large Zara illustre à la perfection mon propos. Il est beau, c’est Zara, c’est mode, mais je ne l’achèterai pas sachant qu’il va être dure à porter et que le bordel est une véritable serpillère qui sera élimé au bout de 3 journées dans Paris  !

pantalon

Moi en ce moment j’ai envie de couleur vives. Comme ce manteau de chez Pull&Bear dispo ici qui raviverait mon teint terne

manteau

Mais également ce pull avec ma couleur favorite à H&M

hmprodSans oublier les baskets…

Nike Roshe run dispo là

Nike Roshe run dispo

Adidas Gazelle OG dispo ici

Adidas Gazelle OG dispo ici

Je vous ai déjà parlé de mon  obsession pour les derbys ? Elles me rappellent les chaussures de mon père dans les années 90. J’en voulais des comme lui, mais à l’époque ça n’existait pas pour les filles… J’aime les modèles à boucles…

Chaussures à boucles Mango dispo ici

Chaussures à boucles Mango dispo ici

…style Richelieu à franges…

Derbies André dispo ici

Derbys André dispo ici

…version marron…

cha

Derbys Minelli dispo ici

…ou imprimé zèbre !

Derbies imprimé zèbre The Kooples dispo ici

Derbys imprimé zèbre The Kooples dispo ici

Voilà, bon week-end les gars, ne cédez pas à l’uniformisation !

XX

Leslie, militante anti-clonage

Moi, Grincheuse ?

15 Sep

grincheux

La semaine dernière, alors que je disais que je n’aimais pas une certaine présentatrice télé, ma mère m’a répondu « Mais de toute façon, tu n’aimes rien toi ! «  Bim, j’ai pris ça en pleine face. Oui c’est vrai que je suis une peu aigrie parfois, et que je me surprends à dire souvent cette phrase « Non mais elle/ça/lui, je la/le déteste ! »  Je suis consciente que le terme « détester » est fort, mais quand je l’utilise, il prend le sens de « je n’aime pas », c’est une façon de parler. J’ai tenté d’expliquer ça à la madre, rien ni fait, pour elle je suis le nain Grincheux ou encore le Schtroumpf Grognon. Alors certes, j’ai envie de démolir le mec qui se met à gauche dans l’escalator et qui n’avance pas, oui j’ai des envies de meurtre contre celle qui laisse des grosses marques de fond de teint  sur les cols des sapes à Zara, j’avoue que souvent les gens m’énervent…mais de là à dire que je n’aime RIEN !  Je suis vexée.

Je vais donc dresser la liste de tous les petits plaisirs que j’ai au quotidien. Parce que je ne fais pas tout le temps la tronche ! Alors j’aime, j’aime, j’aime…

-le café au lait de soja

-rire mes sœurs ou mes amis ou ma mère (ah ! tu vois maman ! )

-les coquillettes au fromage

-un verre de vin (avec modération, maman t’inquiètes je ne suis pas alcoolique)

-Être au boulot, et me rendre compte qu’aujourd’hui c’est vendredi !

-Me réveiller en pleine nuit, me rendre compte qu’il me reste 30 mn avant que le réveil sonne. Un pur bonheur

-Les chaussures

-Rejoindre mon lit après une journée bien remplie

-Écouter une chanson qui me met de bonne humeur (ex : Clap Your Hands de Sia)

-Me préparer pour un premier « date »

-Chercher un sujet drôle pour La Banlieusienne

-Voir que vous lisez mes posts les gars, ça, c’est le kif suprême

Bon lundi (par contre je déteste le lundi ! )

 

 

10 raisons d’aimer le chômage

28 Mai

detente_clr.gif

Chômeurs, chômeuses, je m’adresse particulièrement à vous dans ce post. Oui mes amis, l’inactivité à durée indéterminée a.k.a le chomdu, peut avoir du bon. Voici 10 raisons d’aimer le chômage, qui vont rendre jaloux les actifs !

1. On se lève à l’heure qu’on veut (et souvent aux alentours de 11h)

2. C’est tous les jours dimanche. Pas le bad mood du dimanche soir que connaissent les gens qui taffent. Tu les vois tous écrire sur leur compte Twitter ou Facebook « Je hais le lundi » ou encore « RT si toi aussi tu veux pas aller travailler demain. »

3. Regarder le film de 13h30 sur  M6 en buvant un thé, ça n’a pas de prix.

4. tu peux sortir en semaine et boire autant que tu veux, pas de gueule de bois au bureau le lendemain.

5. Le moment idéal pour aller chez l’esthéticienne, à la salle de sport ou faire ses courses sans faire la queue en caisse ou être bousculé, entre 14h et 16h, quand tout le monde travaille. Je suis la reine du monde, oui, oui !

6. Ne rien faire et gagner des sous, le pied ! (même si c’est une misère…)

7. Poster ce genre de photo sur les réseaux sociaux à 14h54, un mardi

IMAG0071_1

8. Se foutre qu’un jour férié tombe un jeudi et que, purée de petit pois-carottes,  Loulou n’a pas pu poser un RTT, donc on ne peut pas aller en week-end prolongé.

9. Rester toute la journée en pyjama, ne pas être obligé de se maquiller, se coiffer et même se laver (Call me Mimi-Cracra)

10. Gérer un Bad Hair Day tranquillement à la maison…

Allez, avouez, vous voulez être à ma place, hein !

 

Le monde de Sisam : La rupture #2

4 Mai

Une fois n’est pas coutume, on parle encore de mec, de rupture et des tracas que ça engendrent sur La Banlieusienne. Mais qu’est-ce qui nous arrive à Sisam et moi ? Promis après on arrête ! Bon dimanche les gars !

Leslie

images.jpg sisam

 

 

Quelques heures après avoir « rompu » avec mon mec, je me sens triste. Pourquoi ai-je fais ça ?! Parce que je suis une grosse capricieuse qui voudrait avoir son attention à 100%, rien que pour moi. Et comme il ne fait pas exactement les choses comme je souhaiterais qui le fasse et ben moi je le quitte ! Non mais c’est quoi mon problème ?

Rassurez-moi !

La première personne que j’appelle, c’est Jojo . Je lui demande si j’ai bien fait de le quitter.

« Non, je ne comprends pas ton geste… Pourquoi tu ne m’as pas appelée avant d’agir sur un coup de tête. » Les larmes me montent .

« Mais c’est vraiment ce que tu veux ?» Nooooooooooooooon

« Mais alors pourquoi tu l’as quitté ?» Parce qu’il ne s’occupe pas assez de moiiiiiii.

« OK ! Et lui il t’a dit quoi ? » Rien encore c’était par message.

« … » Allô ?

« Donc toi dès le réveil tu décides de rompre avec Jules avec un petit texto ? T’as un problème ma chérie ! » Oui parce que je ne vous ai pas dit il était 8h00 et je venais tout juste d’ouvrir les yeux quand l’idée de rompre m’a pris. Bref deuxième appel, ma BFF qui elle me dit : « Ben écoute si c’est ce que tu trouves le mieux pour toi, alors tu as bien fait. Et puis tu trouveras quelqu’un d’autre » Hein ! Quoi ! Non, j’en veux pas d’un autre je veux lui mais qu’est ce que j’ai fait ?

La réaction de Jules

Je suis en train d’écouter ça

(Parce que quand on est triste, on aime bien écouter des chansons très très love. Pour être encore plus triste pffff) Bref, donc j’écoute cette musique quand mon téléphone sonne, c’est lui. « Je viens de voir ton message, ben moi c’est pas ce que je veux ! »  J’ai envie de lui dire que moi non plus, et que si on faisait comme si je n’avais pas envoyé ce « p***** » de message. Mais je continue d’écouter sans rien dire. «Mais c’est ton choix et je le respecte ». Voilà c’est fini…

Conclusion

Deux jours plus tard, je le croise, il y a des gestes complices entre nous. En rentrant chez moi, je lui envoie un message, il m’appelle, je lui dis que je regrette, que c’était une erreur. Que je n’ai pas envie de le perdre. Il est d’accord pour que nous reprenions notre relation exactement là où nous l’avions laissée. Et moi je suis heureuse de l’avoir dans ma vie et je le prends comme il est, parce qu’il est parfait pour moi, comme ça.

 

 

Valentine’s day

12 Fév

coeurLa St Valentin c’est jeudi. St baratin ou encore fête commerciale pour certains (qui bizarrement sont célibataires), c’est la fête des couples et on l’a bien compris puisqu’on nous le rabâche sans cesse depuis au moins deux semaines. Ça m’a fait penser à tous les rendez- vous ratés que chacun d’entre nous a dû vivre genre si vous aviez levé la tête trente seconde plus tôt vous auriez vu le canon en face de vous dans le métro qui vous regardait, vous lui auriez souris et seriez en couple à l’heure actuelle amoureuse, heureuse…mais votre nez est resté scotché sur votre écran de smartphone. Dommage!

Rdv manqué 1: Vous attendez tranquillement le RER ou le métro malodorant qui vous ramènera chez vous, un beau jeune homme vous sourit et monte dans le même wagon, votre arrêt arrive mais vous décidez de rester pour le beau gosse. Son arrêt arrive il descend…vous aussi mais pour faire demi-tour.

Potentiel loose : 100% pas un rendez-vous manqué mais un rendez-vous imaginé dans votre tête.

Rdv manqué 2: Vous avez rencart avec le sosie de Benicio (non ce n est pas une obsession) vous l’attendez depuis 15min il n’arrive pas, furieuse vous lui envoyez un message « fallait le dire si je ne te plaisais pas je n’aurais pas perdu mon temps » réponse « mais tu es où je t’attends depuis 20 min dans le bar en face de la boulangerie » merdeeeeee vous aviez mal compris « heu j’arrive, j’arrive ».

Potentiel loose : 65% le mec sait que vous êtes une excitée-stressée (chose que l’on cache jusqu’au 6e rencard au moins…)

Rdv manqué 3: À la soirée de votre copine vous l’avez repéré, lui aussi d’après les œillades. Mais vous n’osez pas lui parler ou vous en faites trop. Il part vous n’avez pas son numéro rien, vous descendez la sangria anéantie « j’aurais jamais de meeeeec! ». « Ah tiens j’ai ça pour toi » vous lance votre copine organisatrice! Le  numéro de ‘œillades enflammées’

Potentiel loose : 25% vous allez le rappeler et être vous-même!!!