La Banlieusienne fait une pause

2 Mar

Les gars, en ce moment je me sens stressée à tel point que j’ai fini à l’hôpital hier. Je réfléchis à plein de truc en même temps, je ne dors pas la nuit, je suis ko le jour et je culpabilise de ne pas faire de posts sur le blog régulièrement. Donc, j’ai décidé de laisser le blog de côté quelques semaines.

J’ai de nombreuses idées mais je n’arrive pas à les écrire et je me mets un stress de ouf pour rien (bah ouais c’est moi le boss en fait). Je voudrais faire un truc plus « quali » et en même temps je suis en pleine  recherche de la licorne boulot… Je n’arrive pas à tout faire. Bref il faut que je hiérarchise le bordel.

Je m’éloigne pour mieux revenir bien sûr, avec de nouvelles idées, de nouvelles aventures.

giphy

XX

Leslie

Week-end d’anniversaire à Dublin

25 Fév
Dublinfinalhm[1]

              crédit : Hélène Mejza

Pour mon anniversaire vendredi dernier, ma sœur et mes copines m’ont organisé un voyage surprise. Jeudi soir, ma sœur m’a dit de faire ma valise et de prendre des vêtements chauds. Le lendemain, les filles m’ont bandé les yeux durant les trajet jusqu’à l’aéroport et ce n’est qu’à l’arrivée qu’elles m’ont donné la destination : l’Irlande !

J’ai passé trois jours fabuleux. Flâner sur O’Connell Street, Shopper dans Henry Street et boire une Guinness à Temple Bar, visiter la Dublin City Gallery, se faire fouetter le visage par le vent au port de Howth…

O'Connell Street

O’Connell Street

Notre auberge dans Great George's Street

Notre auberge dans North Great George’s Street

IMAG0234

La galerie d’art de Dublin (et ma sœur qui fait la belle)

Le port de Howth

Dublin Castle

Bon je ne suis pas une photographe pro hein, je voulais juste partager un peu de tout ça avec vous.

EN VRAC :

-J’ai mangé le meilleur hamburger de ma vie

-J’ai cherché les sosies de Michael Fassbender, Colin Farrell et Jamie Dornan…j’ai pas trouvé

-J’ai jamais autant marché de ma vie

-Pourquoi leur Primark s’appelle Penney’s ?

-Je sais comment on dit « embrasse mes fesses » en gaélique

Kisses

Saint Valentin 2015 : Quelques babioles pour une soirée Boum Chicka Wow Wow*

11 Fév

Saint Valentin J-3. Parce que je ne veux pas paraître pour une frustrée aigrie qui glorifie le célibat et surtout parce que parmi mes lectrices il n’y a pas que des célibataires, je vous offre un post loooove. De rien, de rien tout le plaisir est pour moi les meufs ! Franchement si j’étais en couple, je dirais à l’homme que « la Saint Valentin, c’est tous les jours. Je suis la femme de ta vie et ben prouve le moi TOUS LES JOURS » (et là on comprend mieux pourquoi je suis seule ! ). Mais que voulez-vous, notre société actuelle aime désigner un jour-phare pour fêter les choses. Que ce soit mamans, les papas, les amoureux, les femmes…etc. Mais ne nous éloignons pas de notre sujet !

Donc je dirais à l’homme que la Saint Valentin c’est tous les jours quand on s’aime. Mais je serais quand même ravie de recevoir une attention toute particulière ce jour-là. Un petit quelque chose qui fait plaisir, qui prouve qu’il m’écoute quand je parle, qu’il me connait. Et on passerait une belle et longue soirée en amoureux.**

Tout ce blabla pour en venir à ces quelques babioles. L’idée c’est de passer une délicieuse soirée. Parce que de vous à moi, la Saint Valentin c’est un prétexte pour faire des galipettes toute la nuit (surtout quand ça tombe un samedi) (Faut-il vraiment un prétexte pour faire des galipettes toute la nuit ?)

Vous pouvez vous la jouer Queen B.

giphy

Ou troquer votre pyjama basique contre de la jolie lingerie

Body dentelle et tulle, Etam, 34,90e

Body dentelle et tulle, Etam, 34,90e

Manger du gingembre, soit-disant c’est aphrodisiaque

gingembre72dpiPréférez les bougies pour une ambiance romantique garantie

Bougie parfumée Feu de Bois, Dyptique,

Bougie parfumée Feu de Bois, Dyptique,

Et pour le reste, je vous laisse gérer.

Love

Leslie

*Pardonnez-moi ce titre d’une longueur affligeante

**Passez-moi cette intro d’une longueur déconcertante

Saint Valentin 2015 : Pourquoi il est mieux d’être célibataire

6 Fév

Étant donné que ça n’a rien donné avec Mr SMS, je passerai la Saint-Valentin sans Valentin cette année. Mais est-ce une raison de se morfondre ? Non ! Est-ce une raison de s’apitoyer sur son sort ? Non ! Est-ce une raison d’être aigrie ? Non !

Le-celibat_reference

Mes chères amies, sachez que ce n’est pas une honte d’être célibataire le jour de la Saint-Valentin.  Je dirais même qu’il vaut mieux être solo en cette journée « Spread the love » qu’avec un tocard, croyez-moi j’ai déjà testé ! Il y a même du bon à être seule le 14 février ! Oui, oui, oui.

-Je n’ai qu’un mot à dire : économie ! Pas de cadeaux à trouver ! Pas de prise de tête pour savoir si on choisit le week-end à Berlin ou une paire de Stan Smith signée Pharrell Williams. RIEN ! On peut mettre tous nos petits sous dans les mojitos* !

*Attention à ne pas envoyer de textos à un ex/prétendant potentiel/pote-que-l’on-kiffe-un-peu-sans-se-l’avouer lorsque l’on est ronde comme une barrique. Parce que les drunk texts c’est la honte assurée le lendemain !

-On s’évite un long dîner un peu chiant, en tête-à-tête avec Chaton et une dizaine d’autres couples qui se regarde dans le blanc des yeux !

-Imaginez ! On se prépare à aller boire un verre avec ses copines. Parce que, certes c’est la Saint Valentin, mais ça n’empêche pas les non-maquées de sortir (« Si restez terrées chez vous bande de sorcières-tentatrices »). On rentre dans un bar et là une rangée de beaux gosses se tourne vers nous. La seule question que l’on va se poser c’est « lequel choisir ? ». Oui en ce jour de grâce pour les couples, l’avantage est que seuls les célibataires seront de sortie en mode solo ! *Danse de la joie*. Nul besoin de se demander si le mec qui nous fait de l’œil est célibataire ( ou infidèle ! Mais bon, on met de côté l’éventualité qu’il ne le soit pas et qu’il se foute de passer la Saint Valentin avec sa dulcinée, le goujat ! )

-PAS BESOIN DE S’ÉPILER ! (Cette excuse bat toutes les autres !)

Et n’oubliez jamais les filles

i-love-me-more-i-love-you-sex-and-the-city-favim-com-293571

love, cœur avec les doigts et tout le bordel !

Leslie

Baby, it’s cold outside

31 Jan

Lorsque j’étais au collège, ma mère avait l’habitude de me dire « L’hiver on ne fait pas la belle, l’hiver on se couvre ! Tu feras la beauté cet été. » A cette époque je rechignais un peu à mettre mon énooorme doudoune lorsqu’il faisait -15°. Aujourd’hui la donne a changé. Non seulement j’ai (heureusement) gagné en maturité. Mais surtout je me fous un peu d’être parfaite tous les jours. Il y a des jours où je me fiche de la mode. Je superpose les couches, j’enroule mon écharpe autour de mon cou, j’enfonce mon bonnet sur ma tête, basta !

Mais surtout, contrairement à il y a quelques années, les manteaux sont so cute, colorés, bien taillées, plus aucune raison d’hésiter à les enfiler.

Manteau enveloppant, Zara, 69,95e

Manteau enveloppant, Zara, 69,95e

Manteau long, Asos, 118,99e

Manteau long, Asos, 118,99e

Parka doublée, Mango, 119,99e (-50% en ce moment)

Parka doublée, Mango, 119,99e (-50% en ce moment)

Manteau en bouclettes, H&M, 59,99e

Manteau en bouclettes, H&M, 59,99e

Trench coupe évasée, Pull&Bear, 69,99e (en ce moment 29,99e)

Trench coupe évasée, Pull&Bear, 69,99e (en ce moment 29,99e)

Et pour compléter tout ça, rien ne vaut une belle écharpe, grosse, bien chaude, dans laquelle s’emmitoufler.

Écharpe Comptoir des Cotonniers, 47,50e en ce moment

Écharpe Comptoir des Cotonniers, 47,50e en ce moment

Écharpe oversize, Asos, 19,99e

Écharpe oversize, Asos, 19,99e

Alors maman, tu vois qu’on peut être tendance et bien couverte en hiver !

Bon week-end les gars

XX

La théorie du sms

20 Jan

Je déteste lorsque les gens mettent 10 ans à répondre à un sms. Non mais sérieux, à l’époque où la majorité des gens ont le téléphone greffé à la main, où notre téléphone nous sert de GPS, d’appareil photo et de réveil, une personne qui met 1h à répondre à un sms ça me rend folle. Je me dis que ladite personne me snobe. Là journée je comprends, les gens travaillent, sont concentrés, là je tolère, mais le soir ? Vous êtes avachis devant Joséphine, ange gardien et vous ne prenez pas trente secondes pour  répondre ? Et les « j’avais pas entendu mon téléphone » ne sont en aucun cas une excuse.

Vous vous doutez bien que cette introduction fâchée cache une petite histoire. En ce moment il y a un  mec. Je le connais depuis un certain temps, ce n’est pas le genre de mec que je regarde habituellement, mais bon !  On parle beaucoup par sms. Des heures. De tout, de rien. C’est un mec très très très occupé. Je vous jure que je n’abuse pas en disant ça. Je me demande où il prend le temps de dormir (Ah si je sais, sur le temps qu’on devrait passer ensemble…) Il est gentil, aime la mode, a la même façon de penser que moi…Mais il prend un temps fou pour répondre à mes messages. « Il respecte peut-être la règle des 2 minutes » me dit ma petite sœur. La règle de quoi ? « La règle des 2 minutes. Il faut attendre 2 minutes avant de répondre à un sms ». Ah je croyais que c’était une stratégie pour arrêter de procrastiner inspirée du GTD de David Allen, mais soit ! Lui se serait plutôt la règle des 30 minutes, si ce n’est plus !

moi : Ça va ? (17h05)

lui : Bien et toi ? (17h36)

moi : Tu as passé une bonne journée ? (17h36)

moi : ? (18h15)

lui : Désolé je faisais une sieste (19h45)

moi : Tu t’es bien reposé ? (19h47)

moi : Tu me rends folle quand tu ne réponds pas (21h45)

lui : Je m’excuse il y a du monde ce soir (00h07)

Vous imaginez bien que durant les temps d’attente je fulmine

crédit : milkshakeofideas

crédit : milkshakeofideas

Un jour je parlais de ce phénomène avec des mecs. Bien sûr il n’ont pas le même discours que nous. Ce que j’ai retenu c’est que, grosso modo, ils entendent la sonnerie du sms mais s’ils sont en train de faire quelque chose, ils continuent et se disent qu’ils répondront dès qu’il auront fini. Mais ensuite ils oublient…Ou encore le téléphone étant dans leur poche, ils n’entendent VRAIMENT pas. Mouais je reste perplexe.

La patience est une vertu. Moi qui aime les proverbes, je dirais même que « patience et langueur de temps font plus que force ni que rage ». Ouais et bien fuck La Fontaine.

XX

Leslie

Hypocondriaque

18 Jan

Les gars, vous ai-je déjà dit que j’étais hypocondriaque? Et bien je vais le faire aujourd’hui. L’hypocondrie qu’est-ce que c’est ? Selon notre ami Wikipédia c’est « un syndrome caractérisé par une peur et une anxiété excessives et bouleversantes concernant la  santé et le bon fonctionnement du corps d’un individu. Une écoute obsessionnelle de son corps amène l’hypocondriaque à interpréter la moindre observation comme le signe d’une maladie grave ». En gros c’est quand tu crois que t’as un cancer de la gorge dès que tu as un petit picotement. Ça c’est tout moi ! Le moindre petit bobo et je crois que je vais mourir. J’ai beau essayé de me rassurer que tout va bien, rien n’y fait. Au quotidien c’est épuisant croyez-moi. Et internet n’arrange rien. Dès que j’ai des petits symptômes je vais m’auto-diagnostiquer sur les sites comme Doctissimo. Je m’épuise je vous jure.

girlsIl y a quelques jours, je suis sortie manger avec ma sœur et une copine et ensuite on est allé à la chicha. Rien de bien passionnant pour le moment. Je fume et je bois un thé à la menthe. Mais d’un coup je ne me sens pas bien, j’ai la tête qui tourne. Mais genre qui tourne grave. Comme après une soirée de beuverie, vous voyez ce que je veux dire quoi ! Je me calme je respire et je continue ma soirée. J’arrive à conduire jusque chez moi. Je me couche mais j’ai la tête qui fait toujours des pirouettes et le cœur qui bat la chamade. Et là c’est la panique. 4h du matin je me lève pour aller prendre un verre de lait, pour essayer de me calmer. Dans ma tête j’imagine le pire, je vais faire une crise cardiaque, une rupture d’anévrisme, bref je deviens folle. Bien sûr ces pensées n’arrangent rien et je sens tout doucement la crise de panique monter.

Me pensant à l’article de la mort je réveille ma sœur, qui réveille ma mère. J’en peux plus, je leur dis que je vais mourir. Je pense que mon heure est arrivée, je me sens « partir ». Les gars si je vous dis que j’étais mal, vous pouvez me croire. Finalement ma mère me dit de me calmer, elle me prend dans ses bras et petit à petit mon palpitant revient à un rythme normal (le power de la madre). Encore une histoire que je raconte en boucle.

Voilà, je vous dévoile encore un peu de ma folie

Bon dimanche

Leslie